Maraîchage : culture sous serre, quels avantages ?

Photo de framboises en production sous serre

La serre pro­tège les cultures des intem­pé­ries : vent, pluie, grêle et tem­pé­ra­tures trop basses… Hé oui, c’est bien ici que com­mence la lutte contre le gas­pillage ali­men­taire !

De plus, on peut intro­duire dans la serre des insectes auxi­liaires qui vont se repro­duire et lut­ter contre les insectes rava­geurs des cultures. C’est la pro­tec­tion bio­lo­gique des cultures, qui per­met de réduire consi­dé­ra­ble­ment l’utilisation de trai­te­ments.

Dans les serres, des sys­tèmes d’irrigation per­for­mants gèrent intel­li­gem­ment le débit en eau et nour­rissent les plantes de manière opti­male.

La serre per­met aus­si la sola­ri­sa­tion des sols, c’est-à-dire la dés­in­fec­tion des sols grâce à la cha­leur du soleil : en effet, les tem­pé­ra­tures aug­mentent rapi­de­ment et très for­te­ment à l’intérieur d’une serre !